OCREA


Aller au contenu

décors à la chaux

Nous retrouvons la démarche artistique des décors peints, cependant la mise en oeuvre et la réalisation sont plus laborieuses puisque nous y intégrons les techniques d'enduits et peintures à la chaux (cf. Chaux) pour créer le support et la finition.

Pour la partie picturale du décor à la chaux, la technique la plus utilisée est celle de la fresque.

La peinture à fresque


La fresque s'exécute sur un enduit de chaux frais, pendant sa prise.
La chaux à pour particularité de fixer le gaz carbonique de l'air lors de l'évaporation de l'eau que contient l'enduit.
Elle va alors se transformer en carbonate de calcium (un des composants de la roche calcaire), c'est la carbonatation.
Une croûte pierreuse (le calcin) de quelques millimêtres d'épaisseur se formera alors à la surface du support.
Cette réaction permet de peindre avec des pigments simplement délayés dans l'eau, sans aucun liant pour les fixer car c'est le calcin qui enfermera (donc fixera) les couleurs deposées par le fresquiste.
Cette technique nécessite une harmonie parfaite entre le peintre et le support, le temps de travail étant intimement lié à la prise de l'enduit (porosité, température, humidité...).
Il est néanmoins possible de peindre sur support sec, en utilisant un liant naturel, comme la caséine, pour fixer les couleurs. Cette technique dite "à secco" permet surtout de retoucher une fresque après séchage de l'enduit.

Diaporama


Retourner au contenu | Retourner au menu